Histoire et Mémoire

 -

                         

COULOMMIERS-VOISINS

Collection aérodromes

                                                                      

format 17 x 24, 64 pages,  103 photos époques et actuelles, plans et croquis

( prix : 8 € )  

Coulommiers : cité briarde indissociable de l'histoire de l'aviation

  L’association Anciens Aérodromes vous présente un nouvel ouvrage consacré cette fois à l’histoire de l’aérodrome de Coulommiers. La création d’un terrain d’aviation aux abords de la célèbre cité briarde remonte à 1934 lorsqu’un groupe de columériens passionnés d’aviation décide de fonder à Boissy-le-Châtel un aéroclub dénommé le CACB. Victime de son succès, cet aérodrome devient rapidement trop petit et en juin 1937 le CACB s’installe sur le site, encore en activité de nos jours, de Coulommiers-Voisins. Le nombre d’avions augmente, l’équipe s’étoffe et un superbe clubhouse est construit. L’aérodrome connaît à cette époque les grandes heures de l’aviation de tourisme de cette fin des années trente.

  Hélas, en septembre 1939 le ciel de l’Europe s’assombrit et le terrain de Coulommiers entre alors dans l’histoire dela Seconde Guerre mondiale. Dès le début du conflit, des appareils de l’Armée de l’Air et dela RAF prennent possession du terrain. En juillet 1940, c’est au tour de la Luftwaffe d’occuper l’aérodrome briard. De nombreuses unités aériennes allemandes y séjourneront jusqu’à l’arrivée des alliés et des premiers groupes de l’USAAF en septembre1944. Ala fin du conflit, l’aérodrome de Coulommiers a profondément changé d’aspect. Des pistes bétonnées ont été construites par l’occupant allemand afin de recevoir des appareils de grand gabarit.

  L’année 1949 voit naître l’OTAN qui a pour objectif de dissuader militairement l’URSS de toute tentative d’agression en direction de l’ouest. C’est ainsi qu’au début des années 1950, des travaux destinés à recevoir des appareils à réaction modernes vont être entrepris sur l’aérodrome de Coulommiers-Voisins. Les infrastructures du terrain et des pistes vont être à nouveau modifiées à cette fin et sont encore bien visibles de nos jours.

  Promoteur éternel de l’aviation de tourisme et acteur des grands conflits du vingtième siècle, l’aérodrome de Coulommiers-Voisins témoigne à la fois d’une riche histoire et d’un présent très actif.

  Préface de Denis SARAZIN-CHARPENTIER, Vice-président de l’association des amis des monuments et sites de Seine-et-Marne, Président des Amis du musée des Capucins de Coulommiers

 

Publié avec le soutien de la commission mémoire de l'aviation civile (DGAC), de la Mairie de Coulommiers et de celle de Maisoncelles-en-Brie

Egalement disponible le n°1        le n°2     le n°4