Histoire et Mémoire

 -

                         

MERVILLE-CALONNE

Collection aérodromes

                                                                      

format 17 x 24, 68 pages,  103 photos époques et actuelles, plans et croquis

( prix : 8 € )  

Merville-Calonne : histoire d'une ancienne base aérienne militaire

    La création de cet aérodrome remonte à 1936, période durant laquelle de nombreux terrains d’aviation, constitué d’une surface engazonnée, furent aménagées par l’Armée de l’Air.

A la déclaration de la Seconde Guerre Mondiale, c’est la Royal Air Force qui va l’utiliser pendant la campagne de France de 1940. Peu de temps après, les Allemands en firent une base active dotée de multiples installations et de trois pistes bétonnées.

A la Libération, après une brève utilisation par la Royal Air Force (No 609 et 349 Belgian Squadron), les Américains font de ce site un important centre de réparation pour leurs avions.

En 1952, l’aérodrome est aménagé, en application d’une décision de l’OTAN en terrain de dispersion dans le cadre du dispositif de déploiement de sa force aérienne en Europe.

Après le retrait de l’OTAN en 1966, l’aérodrome devient définitivement civil. Les activités de l’aéroclub et de l’IAAG, créés respectivement en 1945 et 1962 poursuivent leur développement.

A partir de 1980, un important programme de modernisation permettra de transformer un aérodrome sommaire et dégradé pour en faire l’équipement performant d’aujourd’hui.

Publié avec le soutien de la commission mémoire de l'aviation civile (DGAC), de l'Institut Amaury de la Grange (IAAG), du syndicat mixte des Aéroports de Lille-Lesquin et de Merville (SMALIM), de la Communauté de Communes Flandre-Lys (CCFL) et des municipalités de Lestrem et de Merville.

Egalement disponible le n°1      le n°3     le n°4